AccueilLe Trophée - Trophée 2013 → Les 3 Finalistes

Les 3 Finalistes

Trophée 2013

Ce n’est pas moins de 22 candidatures que l’association a réceptionnées et le choix fut difficile pour les membres du jury, compte tenu de la qualité des dossiers présentés.

Pour la quatrième année consécutive, le Trophée 2013 récompense une Femme qui a piloté une action ou une campagne de communication marquante autour d’un produit touristique.

Activité fondée sur le plaisir et le rêve, le tourisme n’en reste pas moins une industrie compétitive qui requiert, dans un contexte difficile, des efforts d’innovation, de remise en question et de promotion importants.

Après avoir étudié chacun des dossiers, le jury a finalement sélectionné trois candidates, trois Femmes qui ont un point commun cependant : promouvoir le tourisme aussi bien auprès des professionnels que du grand public.
Les dossiers ont séduit le jury par leur originalité, innovation, pertinence et également leur ingéniosité.

Les candidatures représentent différentes activités touristiques : offices du tourisme, agences, croisiéristes, technologies, opérateurs de tourisme, etc …

C’est le 07 mars que l’association dévoilera le nom de la Lauréate.
Cette année c’est Madame Sylvia PINEL, Ministre de l’Artisanat, du Commerce et du Tourisme qui remettra le prix à la Lauréate et Madame Françoise GRI, Directrice Générale du Groupe Pierre et Vacances Center Parcs qui remettra un prix aux deux autres Finalistes.

Toutes nos félicitations aux 3 Finalistes présentées ci-après (classées par ordre alphabétique).

 

Contact presse :
contact@femmesdutourisme.org


DIANA HOUNSLOW

Née en Nouvelle Zélande, Diana Hounslow commence sa carrière comme professeur d’anglais à Calais. Elle rejoint assez vite le comité départemental de tourisme du Pas de Calais dont elle prend la direction en 2005. Elle met en place la mission Louvre-Lens Tourisme pour la création d’une nouvelle destination touristique autour de l’arrivée du Louvre.

A travers cette campagne de communication « J’ai craqué pour la côte d’Opale », elle a souhaité cibler toutes les FEMMES, de tous les âges, se retrouvant « sur un socle d’aspirations communes et partagées ».
L’agence de développement du Pas de Calais s’inscrit depuis quelques années dans le tourisme durable et c’est tout naturellement que Diana Hounslow a souhaité « orienter la communication sur l’humain, en vendant des émotions, plutôt que des paysages ».
Pourquoi les Femmes : « elles ont un réel pouvoir de décision et sont plus réceptives aux messages marketing, tout en étant de véritables vecteurs de communication ».

Son objectif a été atteint : susciter l’intérêt des médias et séduire les Femmes par des offres dédiées.


EZRA ROOD

Après une formation de marketing, Ezra Rood débute sa carrière chez Renault, puis dans l’habillement chez C&A. Elle complète ses compétences dans une entreprise de leasing de véhicules et dans des services de communication au sein de grandes entreprises hollandaises.
Dès 2004, elle intègre BCD Travel, en tant que responsable de la communication basée aux Pays-Bas. Puis elle devient directeur du marketing et de la communication pour la France, la Belgique, les Pays-Bas et le Luxembourg.

La campagne, intitulée « Le début d’une collaboration florissante », est destinée aux clients qui n’utilisent pas le service groupes de BCD Travel.et à des prospects qui ne connaissent pas l’entreprise.
Le concept original a permis à chaque cible de recevoir un courrier contenant des graines, combinant ainsi un aspect créatif et sociétal avec l’identité de la société.
Ezra Rood a coutume de dire « qu’une bonne idée ne se transforme en bon concept qu’une fois qu'elle adhère parfaitement à l’objectif à réaliser, au message à faire passer et à l’image que souhaite véhiculer l’entreprise ».

Son objectif a été atteint : améliorer la notoriété de BCD Travel en France.


EMMANUELLE WINTER

Le tourisme a été son choix après son bac, puisque Emmanuelle Winter décroche une maîtrise en tourisme à Lyon.
Elle débute sa carrière aux Etats-Unis chez Nouvelles Frontières, avant de rejoindre en 2002 l’Office du tourisme du Québec à New-York, en tant que responsable commerciale.
C’est en 2006, qu’elle prend la Direction France de la représentation de la destination du Nouveau Brunswick.

Le manque de notoriété de cette province en France a poussé Emmanuelle Winter à mettre en place une campagne de communication « pour faire émerger la personnalité de cette autre province du Canada ».
Elle devait positionner le Nouveau Brunswick comme une alternative au Québec et « interpeller à travers 4 grands thèmes : les Acadiens liés à la France, le homard bleu que l’on trouve sur tous les menus, la baie de Fundy pour observer les plus hautes marées au monde et l’île de Miscou, endroit magique et surréaliste ».

Son objectif a été atteint : la fréquentation des français est en hausse chaque année.


Catégorie : Trophée 2013 | Auteur : | Publication :